Communiquer auprès d’un public américain (en marketing ou… de façon plus générale!)

« Créer et gérer une communauté sur le digital au sein d’une entreprise française qui souhaite s’implanter sur le marché américain » est un sujet que je traite depuis mon arrivée aux Etats-Unis. En Europe ou en Amérique du Nord, les chargés de communication savent bien à quel type de public ils s’adressent. Oui, nous sommes sensibles aux messages d’une manière drôlement différentes. Face à une audience saturée par une quantité d’information importante, la communication aux Etats-Unis tend vers une formulation encore plus convaincante. A travers cet article, je citerais quelques tips que j’ai constaté lors de mon stage… et même dans la vie de tous les jours!

1. Les américains suivent à la lettre ce qu’on leur dit

C’est fun, parce que la première fois qu’on m’a fait la remarque j’ai eu du mal à m’adapter à ce genre de discours super direct. Les américains suivent à la lettre ce qu’on leur dit, sans qu’on ait besoin de reformuler notre phrase dans tous les sens pour que le message passe ‘doucement et clairement’. On se casse moins la tête, et d’ailleurs je l’ai bien constaté à travers les réseaux sociaux. Les verbes d’action ont un impact impressionnant. Si tu veux rediriger ta communauté vers le lien du site internet, pas besoin de chercher midi à 14heures en rabotant à tord et à travers tous les intérêts qu’ils tirerons de l’affaire. Les américains feront ce que tu leur demandes.

2. Les américains ne connaissent pas le second degré

Attention, si nous nous permettons de temps en temps des petites blagues au second degré, les Américains eux, ne comprendront rien et ne laisseront pas passer le léger sous-entendu. Ils savent rigoler, mais ne sont pas du genre taquins sur les différents sens des mots. Alors pour le bonheur de tous, on évite le second degré, même si ce n’est rien de bien méchant.

3. Les américains adorent jouer sur la sonorité et la prononciation des mots (un peu trop écorchés!)

Par contre, si jouer sur le sens des mots n’est pas leur dada, la sonorité des mots ils adorent. « It’s gon’ rain » est bien plus américain que « It is going to rain ». La France elle, l’aura de travers.

4. Les américains vont droit au but

Le paysage publicitaire aux Etats-Unis est saturé de numéro de téléphone, les uns plus gros que les autres. Les américains te donnent directement les informations que tu recherches (le prix, le numéro, le siteweb, le nom du docteur, la formule miracle pour sauver ton couple…). Je pourrais d’ailleurs faire un lien avec le point 1. : Les américains veulent vite l’information, sinon ils passent à autre chose.

5. Les américains sont vintages

Ce n’est pas un secret, mais ça m’a permis de re-design-er mes contenus visuels. Le concret, le traditionnel (qui dit pas forcément la qualité, à l’opposé des valeurs françaises), le culturel, les mythes… voici les différents messages qui plaisent aux américains. Même si l’innovation et la créativité sont fortement ancrées, les messages plus « vintages » assurent la réceptivité du public.

Au niveau visuel, voici une gamme de couleur qui revient très souvent dans les affichages publicitaires, et que j’adore utiliser pour mes contenus visuels :

Sans titre-2

Et vous ? Qu’est ce qui vous a fortement marqué dans la communication aux Etats-Unis ? Nous avons tous nos différents tips, dans chacune des cultures, c’est ce que j’adore lorsque je voyage !

Par Stéphanie RAKOTOMALALA

2 comments Add yours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.