10 astuces pour parler castellano (comme un natif argentin)

Se faire passer pour une personne locale et non plus comme un touriste… mais quel bonheur! Par contre, ce n’est pas toujours facile quand ton accent s’avère bien prononcé. Cet accent français, ah la la. Que ce soit en anglais ou en espagnol, j’en ai un peu marre de l’entendre de ma bouche. Et même si certains diront que c’est l’un des plus « sexy », soyons honnête, il passe très mal à l’oreille.

Dans cet article, je vous dévoile mes 10 petites astuces pour -tenter de- se faire passer comme un natif en Argentine. ¡Vamos!

1. Prononcer « ch » pour tous les mots comprenant un « ll » ou « y »

Règle d’or #1. En écoutant un argentin, le son « ch » se fait beaucoup entendre. C’est tout simplement parce qu’ils ne prononcent pas le double « l » et le « y » comme les espagnols. Ainsi, tu prononceras phonétiquement « Cho, me chamo Estefi » pour dire « Moi, je m’appelle Stefi ». Deuxieme petit point que j’ai constaté, ils écrivent volontairement mon prénom avec un « e » devant le « s ». Je m’appelle donc Estephanie en Argentine ou bien encore Tephanie. (Honnêtement, je ne sais pas ce qui s’est passé avec le « S » lol).

2. Oublier le passé composé et toujours employer le passé simple pour parler au passer

« Viste! » pour dire « tu as vu » ou encore « buscaste? » pour dire « as-tu trouvé? » C’est tellement plus simple! Les argentins ont l’art de se simplifier la vie. Tant mieux, car le passé composé avec l’auxiliaire avoir et toutes ses différentes terminaisons, c’est bien trop compliqué en espagnol.

3. Dire « vos » à la place de « tù » et « ustedes » à la place de « vosotros ».

« Y vos? Que hiciste? » Voilà une phrase typiquement argentine. Mais on s’y adapte très vite! Ce changement s’appelle le voseo. En ville ou en compagne, cette formulation est couramment utilisée.

4. Utiliser « entonces » dans toutes les phrases pour connecter deux propositions, ou pour combler un moment de réflexion (un peu come un « alors… » ou un « donc… »)

Ca me fait sourire. C’est surement l’une des premieres choses que j’ai constaté en Argentine, mais je pense que c’est un tic courrant en espagnol de manière générale. Le « entonces » est très marqué! Il m’a beaucoup aidé lorsque je devais réunir deux propositions dans une phrase, ou alors lorsque je voulais marquer un stop pour trouver mes mots. Cette astuce est géniale!

5. Dire « tipo » pour donner un exemple

« Tipo a las 3? » pour dire « Par exemple à 15heures? ». C’est un petit peu comme si l’on employait « genre » (Genre à 15heures?). Mais c’est aussi typique argentin!

6. « Ay mira… » pour répondre à quelqu’un quand on ne sait plus quoi dire

Une autre astuce qui m’a bien aidé! Surtout quand je n’ai pas forcément compris tout ce qu’on m’a dit… mais que je suis fatiguée de demander de répéter. C’est un petit peu comme si l’on disait « ah ouais… bien vu… » en français. Croyez-moi ça m’a sauvé plus d’une fois. Jajajja!

7. « jajajja » (avec la petite faute du double j) à la place du « hahaha » dans un texto à pote

Bon celui-là, on le connait tous. En espagnol on rigole comme ça à l’écrit. Ca ne me gène plus! D’ailleurs, j’adore embêter les gens avec ça maintenant.

8. « che…boludo » : Attention! A utiliser qu’entre potes! C’est un peu familier, mais ça passe niquel!

C’est du language familier. Mais tellement répandu, qu’il nous arrivait de se dire « boludo » entre collègues de travail, et parfois même avec mon manager. Mais bien sûre, après un bon bout de temps passé ensemble! « Che » par contre à l’origine, c’est très ghetto, mais cheeee, entre bon potes, ah oui ça passe bien!

9. « De donde sos » et non pas « De donde eres »!

A votre arrivée, vous l’entendrez assez souvent. C’est une question pour demander d’où tu viens. On sait tous qu’il y a une distinction du verbe être entre ce qui relève de l’état (la situation) et du permanent, mais je ne pourrais pas vous expliquer pourquoi sur ce point là, la règle n’est pas respectée.

10. Jetter un coup d’oeil sur le vocabulaire argentin! Certains mots ne s’utilisent que là bas!

Oui, les argentins ont aussi leur petite liste de vocabulaire leurs appartenant à eux et eux-seuls. J’ai trouvé un site les répertoriant assez bien. Jettez-y un petit coup d’oeil, c’est toujours intéressant de se retrouver! C’est celui-ci.

En voyageant dans d’autres pays où l’espagnol est également très utilisé, j’ai toujours apprécié lorsqu’on me demandait si j’étais argentine à l’écoute de mon castellano argentin. Maintenant, c’est un petit peu comme ma petite victoire personelle! A croire que mon accent français se fait de moins en moins entendre lorsque je parle espagnol? ¡Me encanto un montòn!

Et vous, quelles sont vos petites astuces pour parler une langue étrangère comme si tout était fluide? C’est marrant, partagez-les nous sur #wtws!

Par Stéphanie RAKOTOMALALA

One comment Add yours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.